La France au Canada Ambassade de France à Ottawa
fontsizeup fontsizedown

 français    English  

Accueil » Relations bilatérales » Accords et traités

Santé : signature d’une déclaration d’intention franco-canadienne (15/08/2006)

Communiqué
Le 15 août 2006

Le ministre canadien de la Santé, Tony Clement, annonce une déclaration d’intention conjointe avec son homologue français

TORONTO - L’honorable Tony Clement, ministre de la Santé, et M. Xavier Bertrand, ministre français de la Santé et de la Solidarité, ont signé aujourd’hui une déclaration d’intention conjointe soulignant l’œuvre commune que les deux pays souhaitent entreprendre au cours des quatre prochaines années dans des domaines comme les préparatifs à une éventuelle pandémie de grippe et le renforcement de leurs systèmes de santé respectifs.

" Les gouvernements du Canada et de la France collaborent depuis longtemps dans de nombreux secteurs, notamment celui de la santé. C’est une relation profitable aux deux pays, a déclaré le ministre Clement. La réunion d’aujourd’hui nous offre l’occasion d’accentuer la collaboration dans des secteurs clés grâce à l’échange d’expertise et d’expérience afin d’améliorer la santé de nos populations respectives. "

Les deux ministres se sont rencontrés à Toronto à l’occasion du XVIe Congrès international sur le sida. Éléments clés de la coopération prévus dans la déclaration d’intention conjointe : les initiatives portant sur le VIH/sida, les infections transmises sexuellement, l’hépatite B et l’hépatite C, la tuberculose et la santé sexuelle et génésique, notamment celle des groupes vulnérables. La présence du ministre français à Toronto confirme l’engagement pérenne de la France dans la lutte planétaire contre le sida.

" La signature de l’accord de partenariat fait suite au dialogue amorcé lors des visites à Paris de l’honorable Tony Clement et du premier ministre du Canada, Stephen Harper, et officialise nos engagements antérieurs. Cela nous permettra de renforcer de façon mutuelle nos politiques sanitaires respectives et de regrouper les efforts français et canadiens pour lutter contre certains des grands problèmes de santé publique à l’échelle mondiale ", a déclaré le ministre Bertrand.

La déclaration d’intention conjointe permettra au Canada et à la France de tirer profit de leur expérience des technologies de l’information et des communications dans les domaines de la cybersanté et de la télésanté. Les deux pays se partageront les pratiques exemplaires de gestion des temps d’attente, de l’accès aux produits pharmaceutiques et de la planification des ressources humaines. La France et le Canada ont en outre identifié d’autres secteurs où il serait possible de coopérer, tels que l’activité physique, le cancer, la promotion de la santé mentale et la maladie mentale.

Les préparatifs en prévision d’une pandémie de grippe représentent un autre élément crucial de la coopération à laquelle la déclaration engage les deux partenaires. Les deux pays ont convenu d’échanger de l’information sur la mise au point et la mise en œuvre de leur plan respectif de préparation et d’intervention, de façon à favoriser les résultats escomptés dans la Déclaration d’Ottawa, adoptée en octobre 2005, sur les préparatifs mondiaux en prévision d’une pandémie de grippe.

À titre d’États membres de l’Organisation mondiale de la santé, les deux pays ont en outre convenu de trouver un terrain d’entente pour la mise en œuvre du nouveau Règlement sanitaire international sur leur territoire respectif. Le Canada a joué un rôle dynamique dans la révision du Règlement qui a pour but d’aider les pays du monde à mieux composer avec les crises internationales touchant la santé publique.

La nouvelle entente de partenariat reflète les changements intervenus dans le panorama du VIH/sida depuis 2003, comme la création de l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC) et l’amélioration de la capacité de collaboration que permet l’Initiative fédérale de lutte contre le VIH/sida au Canada. Cette initiative poursuit les objectifs suivants :

* prévenir les infections et leur transmission ; * ralentir la progression de la maladie et améliorer la qualité de vie ; * atténuer les répercussions sociales et économiques du VIH/sida ; * contribuer aux efforts mondiaux en vue de réduire la propagation du VIH et d’en atténuer les effets.

Santé Canada, de concert avec l’Agence de santé publique du Canada, coordonne le volet engagement mondial de l’Initiative fédérale. Ce volet met l’accent sur une intervention vigoureuse et cohérente du secteur de la santé pour remplir les engagements internationaux du Canada et contribuer aux efforts mondiaux dans la lutte contre le VIH/sida.

Cet accord de partenariat couvre une période de cinq ans prenant effet le 15 août 2006 et se terminant le 14 août 2011.

-30-

(Source : Santé Canada)


publié le 23.12.2009

La France et le Canada

Liens utiles

Facebook Twitter Google+ Storify Youtube Dailymotion Flickr RSS